2.35 Studio | Le cas We Dress Fair : un film engagé et transparent
21586
post-template-default,single,single-post,postid-21586,single-format-standard,edgt-core-1.2,ajax_fade,page_not_loaded,,hudson-ver-3.1, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,side_menu_slide_from_right,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.2,vc_responsive
Sep 14 2021

Le cas We Dress Fair : un film engagé et transparent

Vous n’avez pas le temps de lire tout ça, alors contactez-nous directement.

Le premier contact avec We Dress Fair

C’est toujours amusant de poser sa tête 5min sur le fil et les chemins que prennent nos rencontres et de voir où ça nous fait atterrir !

 

À ses débuts, 2.35 Studio travaillait majoritairement avec des Startups Lyonnaises. Et dans le sillage des nombreux projets que nous avons eu la chance de faire avec quelques-unes d’entre elles, il y a eu We Dress Fair en 2018 !

Notre studio audiovisuel n’avait alors même pas 1 an d’existence et We Dress Fair n’en était qu’à ses balbutiements.  C’est ainsi qu’en Janvier 2018, nous entrions en contact.

 

Le projet était simple : réaliser une vidéo de crowdfunding expliquant, avec un certain impact et décalage, le principe du E-Shop We Dress Fair. Après des sessions d’écritures (plus que drôles) et un tournage en studio (pour le moins humide), leur premier film est né.

Une envie commune de s’engager

La campagne fonctionne et nous restons alors en contact avec Antoine et Marie de façon régulière.  En 2020, autour d’un verre (comme d’hab), Benoit Prabel (de la Mobylette Jaune) et Julien Jauffret (notre fondateur) ont alors eu une idée !

Benoit travaille régulièrement pour 2.35 Studio en tant que réalisateur. Et cela fait un moment que l’on avait envie de faire des films pour des boites qui ont un pied dans le développement durable et la transparence. Mais attention, la VRAIE !  Pas de procédés Green-Washing aussi chères à nos cœurs qu’un coup de tibia dans une table basse…

Non en vrai, ça faisait un moment qu’on y pensait chez 2.35 :  faire des films qui ne brassent pas de l’air !

C’est alors qu’après la 2ème pinte… (l’abus d’alcool est etc…), Marie et Antoine s’installèrent deux tables plus loin ! Julien regarde Benoit, Benoit regarde Julien.  Et dans un élan (assoupli par la bière) on se dit qu’il faudrait qu’on commence par eux !

Plus tôt, nous parlions du chemin que prennent les rencontres !  L’impact qu’on eut ces deux entrepreneurs sur nous, avec leur enthousiasme et leur vision, nous a donné envie de leur faire un cadeau.

Le début de l’aventure 

Comme il s’agit d’un projet que l’on avait envie de pousser, de part notre intérêt à réaliser des films engagés, nous décidions de leurs offrir nos prestations : le réalisateur (Benoit), le chef opérateur (Julien) et tout le matériel nécessaire. En sachant bien évidemment que tout le reste de l’équipe technique et le casting ont été rémunérés comme il se doit.

 

Benoit suggéra alors d’en faire un projet pour les élèves de Sup de Pub Lyon (dont il est intervenant avec Laetitia Grou).  L’objectif était alors de stimuler l’ensemble avec un regard neuf, puis inviter les élèves sur le tournage en tant qu’observateurs.

 

We Dress Fair était évidemment ravi de cette proposition. L’aventure commence alors avec Laetitia et Benoit, qui s’occupent de faire germer le projet. Après avoir cadré le ton du film, sa durée, ses contraintes et les standards qualités de We Dress Fair et de 2.35 Studio ; le projet a été présenté aux étudiants de Sup de Pub sous forme d’étude de cas.

 

Plusieurs propositions ont été proposées à Antoine et Marie et c’est le scénario de « l’homme tout nu » qui l’emporta !

Silence moteur, et…action ! 

Après quelques séances d’écriture par Laetitia pour peaufiner le script, nous passons à la phase de production.

Christophe Szegedi, notre directeur de production chez 2.35, lança la machine ! Décors, casting, équipe et logistique se mettent alors en place pour un tournage initialement prévu fin juin, puis reporté à fin Juillet pour cause de météo !

Le tournage se passe dans une ambiance légère et efficace ; les vannes et les plans s’enchainent frénétiquement ; et cela malgré la contrainte de nudité que Paul Valy a pris un malin plaisir à jouer.

Et c’est avec plaisir que nous vous présentons le résultat de notre travail :

Une nouvelle vision pour 2.35 studio

Mais finalement, pourquoi vous parler de ce tournage qui pourrait ressembler à n’importe quel projet pour une production audiovisuelle ?

Et bien parce que quelque part, cette rencontre avec We Dress Fair, a cristallisé chez nous la notion de vision et de transparence. Ce sont des valeurs que notre studio a en commun avec Antoine, Marie et leur formidable idée de vendre des vêtements de manière transparente.

Cette rencontre a fait prendre un virage à notre production audiovisuelle. Tant sur la façon dont nous appréhendons l’écriture de nos films avec nos réalisateurs (afin de les rendre plus authentiques et honnêtes) ; que sur la manière dont nous travaillons avec nos clients et nos techniciens (avec le plus de transparence possible sur les conditions, les rémunérations…)

 Sans en faire des caisses, leurs ambitions nous ont inspiré !

Notre secteur est certes moins enclin à faire bouger les choses de façon directe, mais il est possible de les mettre en mouvement de manière indirecte. Notamment en proposant à nos clients des films peut-être plus proches du réel, peut-être moins informatifs, mais qui font bouger notre perception des choses. Et permettant ainsi au spectateur de se faire sa propre idée. Cela parait peut-être utopique, mais c’est ce que nous souhaitons humblement pour le futur de 2.35.

Pour ce qui est de l’impact environnemental, sujet fer de lance de notre E-Shop Lyonnais, 2.35 fait un pas en ce sens et s’inscrit officiellement à 1% For The Planet. Ainsi, nous reverserons 1% de son chiffre d’affaires annuel à des associations environnementales. Ce n’est pas grand-chose, mais c’est toujours ça de pris !

Bref, We Dress Fair est une belle leçon pour nous tous, tant sur le fond que sur la forme.

Nous leur souhaitons le meilleur, avec le coup de pouce du film que nous avons eu plaisir à réaliser.

Nous en profitons pour remercier toute l’équipe de ce projet dont nous sommes très fiers !

L’équipe :

 

 We Dress Fair : Antoine Coulaud, Marie Nguyen, Kevin Chavanne, Caroline et tout les autres 🙂

2.35 Studio

Benoit Prabel – Realisateur (co-fondateur de La Mobylette Jaune)

Julien Jauffret – Chef Opérateur

Christophe Szegedi – Directeur de Production

Laetitia Grou – Scenariste

Paul Valy – Comedien Principal

Marie Almosnino, Maïlys Prat & Matthieu Serrano – Comediens

Luc Peiser – 1er Assistant Cam

Maxime Catella – Chef Electro

Alexia Boizet – Make Up

Ludovic Virieux – Sound Design

Cloé Salzinger & Léa Gentil – Etudiante Sup de Pub Lyon

Indie Loc – Bar Modulo – Leonor Roversi – Eva – Sup de Pub Lyon – La Mobylette Jaune

0 Comments
Share Post
No Comments

Post a Comment